L'eau, chez nous ...


Le saviez vous ?

Au point de vue fluvial, le canton de Saissac, délimité à l'ouest par le Lampy
qui descend vers Cenne-Monestiès, et à l'est par la  Dure qui draine les eaux des Martys vers Cuxac et Brousses,
est sectionné en trois vallées profondes par la Vernassonne, l'Alzau et le Linon .

Le Lampy reçoit à droite les ruisseaux de Guillalmet et de Picou puis le Riblou grossi du Cun.
A gauche, il reçoit le Pesquier grossi du Vialade, et le Labezou , grossi du Fief.
...


269 001

Il quitte le canton pour se jeter dans la Vernassonne à Alzonne.

La Vernassonne reçoit à droite l'Aiguebelle à sa gauche le Vernassonnet grossi du Falgous,
puis la fount Blanc grossie du ruisseau de Villelongue.
Elle se jette dans le Fresquel près d'Alzonne.

L'Alzau traverse le bassin de Saint-Denis et reçoit à gauche le Pesquier 
et le ruisseau de Fraïsse; à gauche le Fraïssègue dans la forêt,
puis le Perdigal grossi du Constans .

Avec la Dure il forme la Rougeanne dans Montolieu.

Le Lignon ou Linon descend de la forêt de la Loubatière,
se grossit du ruisseau de Cals des ruisseaux du Regassou, des Vidalbes,
du Griffoul, du Poulacre, du Constans, de l'Aiguille, des Fangas, d'Escudié et de Lacal
et se jette dans la Dure.

La Dure reçoit à droite l'Arfeil grossi du Riboulet ,
la fontaine de Pousset ou Poucet, le ruisseau de Baure qui draine l'eau de Fontiers,
le Rebombier , le Linon puis le ruisseau de Franc. A gauche elle reçoit

le Combe, le Salvis, le ruisseau d'Autier, la Dussaude et forme la Rougeanne avec l'Alzau

 

Les noms des ruisseaux

Le ruisseau des Vidalbes à Lacombe  (Vidalbe = Viorne, vigne blanche.) coulait au milieu de ces plantes et celui du Griffoul jaillit
peut être près d'un houx.

Le ruisseau du fangas émergeait dans un endroit boueux.

Le ruisseau du Poulacre  marque le souvenir de soldats mercenaires des guerres de religion, d'origine autrichienne lansquenets,
reîtres, qui vinrent dans le pays.

A Cuxac, le ruisseau de Sauzil (sauze = saule) ruisselait au milieu de ces arbres pleureurs
et celui de la Ferriére sortait tout rouge des vieux crassiers.

A Saissac, l'Aiguebelle (Aqua bella)  est ainsi nommée a cause de la pureté de  son onde, le Falgous lui provient d'un endroit ou abondent les fougères

Jean Michel

P1090178
L'Aiguebelle dans Saissac

eau chateau histoire saissac

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.


 

Ce blog est la suite de
Saissac d'Antan !

Celui ci est toujours accessible sur
http://saissac.e-monsite.com/

Contact au:
fantin.erick@Bbox.fr

×